Une rééducation de l’écriture, pour qui ?

Plus d’informations sur le site : grapho-calvados.fr

Enfants et Adolescents

Elle permet d’aider les enfants et les adolescents qui présentent des troubles liés à l’écriture (avec dysgraphie ou pas) :
    • Illisibilité (pour les enseignants, les parents et parfois le jeune lui-même)
    • Douleurs à l’écriture (doigts, main, poignet, main, bras, épaule, nuque…)
    • Écriture peu soignée et/ou irrégulière, mauvaise tenue de ligne, retouches, proportions aléatoires, manque de soin
    • Découragement, anxiété pouvant aller jusqu’au refus d’écrire (pleurs face aux devoirs écrits à la maison par exemple)
    • Écriture lente, difficulté à suivre le rythme en classe par manque de temps pour écrire, prendre note des devoirs à faire, terminer les évaluations
    • Lenteur avec une écriture très appliquée demandant un effort important (proche du modèle scolaire)
Profils fréquemment concernés :
  • Précocité intellectuelle (« surdoués »)
  • Position du corps inadéquate
  • Mauvaise tenue du stylo
  • Latéralité mal ou non résolue (gaucher ou droitier)
  • Tout enfant anxieux, n’ayant pas confiance en lui, stressé

mauvaise préhension stylo Céline Heutte

Adultes

La graphothérapie apporte aussi une aide souvent inespérée ou du moins non envisagée chez l’adulte :
    • Lenteur et/ou difficulté à être relu par les correcteurs d’un examen ou concours (étudiants, évolution professionnelle)
    • Douleurs à l’écriture, crampe de l’écrivain
    • Illisibilité engendrant des remarques désagréables (ne sont pas concernées certaines professions à longues études entraînant les personnes à simplifier et à « filiformiser » leur écriture comme les médecins, les juristes…)
    • Anxiété liée au geste d’écriture voire refus d’écrire même quelques mots car on n’aime pas son écriture

Plus d’informations sur le site : grapho-calvados.fr

Graphothérapie clinique et pathologique

Cette partie de la graphothérapie s’adresse aux enfants et adolescents porteurs d’un trouble de l’écriture en lien avec une pathologie neurologique.
Enfant et Adolescents souffrant de :
  • Dyspraxie, Dyslexie, Dysorthographie
  • Dyspraxie visuo-spatiale
  • TDA/H (Trouble de Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité)
  • TED (Trouble Envahissant du Développement)
  • Autisme
  • Syndrome d’Asperger
  • IMC (Infirmité Moteure Cérébrale)
  • Trisomie 21
  • TOC (Trouble Obsessionnel Compulsif)
  • Tremblements essentiels
Pour les adultes, cette partie de la graphothérapie s’adresse aux personnes qui souffrent d’une pathologie neurologique apparue suite à un AVC (Accident Vasculaire Cérébral) ou une malade dégénérative.
  • AVC (Accident Vasculaire Cérébral)
  • Parkinson
  • Sclérose en plaques
  • Alzheimer
  • Arthrose de la main
  • Crampe de l’écrivain
  • Tremblements